Douala : Mille logements sociaux en construction à Mbanga Bakoko

Publié le par Association camerounaise de cyberpresse

logements sociauxLa société immobilière du Cameroun dispose de quinze mois pour livrer le projet. Mille logements sociaux sont actuellement en construction au quartier Mbanga Bakoko, situé à la sortie sud de la ville de Douala. Le ministre du développement urbain et de l’habitat, Clobert Tchatat a procédé hier mardi 09 février,

à la  pose de la première pierre de cet ouvrage social. La société immobilière du Cameroun (Sic), qui est l’un des instruments gouvernementaux en matière de mise en œuvre de la politique de l’habitat, est chargée de la réalisation de ce projet. Elle travaillera de concert avec la mission d’aménagement et d’équipement des terrains urbains (Maetur), la mission de promotion des matériaux locaux (Mipromalo). Selon le Minduh, ce projet de lotissement a pour but de « créer de nouveau pôle résidentiel au sud de la ville de Douala.

Le terrain assiette du projet de construction de mille logements sociaux à Mbanga Bakoko est d’une superficie de 15 hectares. Cet ensemble immobilier sera constitué d’une multitude d’immeubles à quatre niveaux. Ainsi, les mille logements collectifs seront constitués de 300 appartements de cinq pièces et 700 appartements de quatre pièces. Selon Boniface Ngoa Nkou, directeur général de la Sic, les logements sociaux seront destinés à des citoyens à revenu moyen. Celui-ci a confié que pour acquérir les logements Sic, il faudra débourser en moyenne 10 à 15 millions de francs Cfa. Par ailleurs, l’acquéreur ne doit pas être un habitant des autres camps Sic. Le Jour a appris que la commercialisation de ces lotissements sociaux a démarré bien avant la pose de la première pierre.

La durée globale de la réalisation de ce projet est de 15 mois à compter d’hier. Hier d’ailleurs, après la cérémonie de la pose de la première pierre, les travaux d’aménagement des plates formes où seront érigés les dix immeubles témoins ont débuté. Pour achever les travaux, la Sic a bénéficié de l’appui financier du crédit foncier du Cameroun (Cfc), du budget de l’Etat et du budget des concessionnaires. Le coût de production prévisionnelle des logements est estimé à 12,23 milliards de francs Cfa. Ce projet de construction de milles logements sociaux à Mbanga Bakoko, s’inscrit dans le vaste programme de dix milles logements sociaux à l’horizon 2013.

Marilong MIDOUKA

Publié dans SOCIETE

Commenter cet article

cameroun annonces immobilier 05/12/2012 17:01

intéressant de lire cet article !! j'ai eu de la chance de tomber sur votre blog !! je le trouve sympa